Un bogue survient sur votre portail Dynamics 365? Saviez-vous que les détails l’entourant peuvent être sauvegardés pour les consulter? Ainsi, plus d’information sur les causes de l’erreur vous donneront de bons indices pour la corriger. Mais comment garder trace de ces détails? En connectant Dynamics 365 à Azure pour enregistrer les erreurs!

 

Prêt à enregistrer les erreurs? Avant tout, assurez-vous que vous :

  • Faites partie d’une organisation dans laquelle le portail Microsoft Dynamics 365 est installé;
  • Fonctionnez en ligne (et non en logiciel sur site);
  • Avez un compte MSDN avec un crédit de 150 à 200$ sur Microsoft Azure.

Prêt à mieux résoudre les bogues? En seulement une vingtaine de minutes, vous effectuerez un simple réglage et verrez ensuite votre travail facilité. Dans cet article, vous apprendrez comment enregistrer les détails sur les bogues futurs de votre plateforme. Donc, voici 3 étapes simples pour connecter Dynamics 365 à la plateforme infonuagique Azure et enregistrer les informations sur les erreurs.

  1.  Configuration de Microsoft Azure (pour lui permettre de recevoir les messages d’erreurs)
  2.  Réglage de Microsoft Dynamics 365 (pour que la plateforme sauvegarde les infos sur les erreurs)
  3. Tester le tout (pour voir comment consulter les bogues)

Pourquoi enregistrer les erreurs de votre portail? 

Par exemple, imaginons que vous développez présentement l’espace client de votre organisation et qu’une erreur survient. Ce faisant, vous vous apercevez qu’une erreur survient.

En ayant effectué ces configurations, vous pourrez  régler ce problème plus facilement. Grâce à la date et heure de l’erreur, vous retrouverez exactement ce qui s’est passé et a généré cette anomalie. 

 

1. Ouvrez MSDN (Visual Studio) pour configurer le stockage des erreurs

Tout d’abord, pour cette première étape, rendez-vous sur https://my.visualstudio.com et connectez-vous! Puis, suivez ces directives :

a. Activez vos crédits Azure gratuits

En vue de bénéficier d’un nouveau service sur votre plateforme infonuagique, sélectionnez le bouton pour activer vos crédits gratuits.

Plateforme infonuagique, cloud, Visual Studio, Azure

b. Ouvrez le portail Azure

Maintenant, rendez-vous sur https://portal.azure.com/#home.

c. Créez une ressource

Parmi les services Azure devant vous, sélectionnez l’option « Créer une ressource » (ou Create a resourcesi votre plateforme est en anglais). 

d. Tapez « Compte de stockage »

Dans la barre de recherche, écrivez « Compte de stockage » (Storage account).

e. Cliquez sur « Créer »

C’est le moment de créer votre compte de stockage Microsoft Azure.

Pourquoi créer un compte Azure? En fait, en ouvrant un compte sur cette plateforme cloud, vous obtenez :

      • un espace de nom unique pour vos données accessible de n’importe ;
      • un compte de stockage avec vos données durables et sécurisées.

f. Remplissez les champs requis

Entrez l’information dans les cases suivies d’un astérisque :

          • abonnement;
          • groupe ressource;
          • nom du compte de stockage;
          • lieu.

Puis, appuyez sur « Suivant » et continuez de cliquer sur ce bouton en acceptant les options par défaut. Finalement, cliquez sur « Créer».

g. Ouvrez la ressource

Une fois le déploiement terminé, accédez à la ressource et copiez la clé d’accès.

 

 

2.     Réglez la sauvegarde des erreurs : Rendez-vous sur le Centre d’administration Power Platform

Maintenant que le compte de stockage est prêt, vous pouvez configurer le portail pour y enregistrer ses erreurs. Pour ce faire, ouvrez d’abord le Centre d’administration de Microsoft Power Platform en cliquant sur : https://admin.powerplatform.microsoft.com/.

a.      Sélectionnez votre environnement

D’abord, choisissez votre environnement. Puis, cliquez sur le lien Portail.

b. Sélectionnez « Gérer »

Puis, accédez à la section qui vous permettra de gérér vos portails.

c. Mettez à jour la configuration de sauvegarde des diagnostics

Dans vos actions de portail, mettez à jour la configuration de l’enregistrements des diagnostics.

d. Collez la clé d’accès

De fait, vous pouvez maintenant coller la clé d’accès (copiée à l’étape 1.g) dans la chaîne de connexion suivante : 

 

3. Testez votre nouvelle configuration pour documenter les bogues

L’heure du test arrive! Certes, vous avez défini Azure, pour qu’il reçoive les messages d’erreursEt vous avez paramétré Dynamics 365 pour qu’il les sauvegarde. Mais c’est maintenant le moment de vérifier le tout et de voir comment consulter les logs. 

a. Faites une erreur! 

Dans votre portail, effectuez une action de votre choix, qui provoque habituellement une erreur. Puis, retournez à votre compte de stockage et cliquez sur « Ouvrir » dans l’explorateur. 

 

b. Sélectionnez le blob container et Telemetry-logs 

Puis, ouvrez la section « Conteneurs d’objets blob » (blob container) ainsi que « Telemetry-logs ». 

c. Cherchez le dernier fichier parmi les résultats

Ensuite, continuez à double-cliquer jusqu’à ce que vous trouviez la date et l’heure pertinentes et téléchargez le dernier fichier. 

d. Inspectez les lignes

Voilà! Maintenant, vous pouvez ouvrir le fichier dans un éditeur de texte (ex : Notepad++) et inspecter les lignes à la fin du fichier. 

Par exemple, voici ce que vous pourriez examiner : 

 

Voilà, vous enregistrez maintenant les erreurs! 

Désormais, vos erreurs seront enregistrées et vous pourrez les consulter en tout temps. À vous la résolution facile des bogues!  


Cet article est une initiative de notre expert Jean-François Fortin.

 

Et pour aller plus loin…

Voici un autre outil utile de débogage :

  • Fiddler (pour intercepter les requêtes web)

Vous aimeriez en savoir plus?

Notre équipe peut vous accompagner avec des conseils personnalisés, des formations ou de nouvelles solutions adaptées à vos besoin. Optimisez l’utilisation de vos technologies et vos processus quotidiens : contactez l’un de nos experts.