Notre consultant Julien Miquel, MVP, a pris part pour la première fois au MVP Global Summit durant la semaine du 17 mars 2019. Cette rencontre annuelle réservée aux experts qui portent le prestigieux titre de « Most Valuable Professionals » a lieu à Bellevue et au siège social de Microsoft à Redmond (Washington).

Afin de nous partager son aventure, il a répondu à nos questions: 

C’est quoi, un MVP? 

Julien Miquel – MVP, c’est un acronyme qui veut dire « Most Valuable Professionals ». C’est un titre décerné par Microsoft pour honorer des experts en technologie qui se démarquent par leurs contributions à la communauté. Parfois, c’est parce qu’ils offrent de leur temps personnel en codant pour des projets, d’autres font des conférences pour partager leur expertise, ou créent du contenu, répondent aux questions des utilisateurs, ou encore offrent du feedback à Microsoft sur leurs plateformes. 

Que font les MVP? 

J.M. – Grâce aux MVP, Microsoft peut compter sur des retours de qualité qui nous permettent d’avancer dans la bonne direction.  Et quand un MVP répond à une question à la place d’un employé du soutien technique, ça donne un coup de main à Microsoft en allégeant le traitement des demandes de soutien.  

Julien Miquel avec les MVP au Summit (s'envolant vers le cloud)

Julien Miquel avec les MVP au Summit (s’envolant vers le cloud!)

Comment obtient-t-on le titre de MVP? 

J.M. – On me pose souvent cette question!  Mais il n’y a pas de standards prédéfinis pour obtenir le titre de MVP. Il n’y a pas de façon de dire : « Si tu fais ça, tu vas pouvoir devenir MVP. » Ça ne serait pas logique non plus si Microsoft fixait des critères clairs pour y accéder. C’est un titre de reconnaissance qui indique que tu en fais plus que ce qui est attendu, que tu trouves du temps au-delà de tes heures régulières pour redonner à la communauté.  Je dirais même que ce flou encourage à laisser place à l’imagination pour se dépasser… Il y a mille façons de s’impliquer et d’en faire plus, en fonction de chacun.  

Comment es-tu devenu MVP à 27 ans? 

J.M. – Je suis devenu MVP après avoir créé en 2016 un blogue consacré à Microsoft Dynamics 365. J’y écrivais des billets qui présentaient des astuces pour la plateforme, les meilleures pratiques de CRM, etc… Je répondais aussi aux questions des internautes. Un ami et MVP, Tanguy Touzard, a référé ma candidature et elle a été acceptée. Suite à ma nomination, mon blogue a explosé. Je m’attendais pas du tout à avoir accès à tout ça. 

Étais-tu le plus jeune des MVP au Summit? 

J.M.- Oui, on a calculé et c’était effectivement moi le plus jeune MPV là-bas! (rires) Mais je ne sais pas si je suis réellement le plus jeune de toute la communauté internationale de MVP… Il y en a partout dans le monde! Ce ne sont pas tous les MVP qui ont pu se libérer pour venir jusque dans la côte Ouest des États-Unis. J’étais très content que XRM Vision me soutienne dans cette expérience. 

À quoi ressemblait votre vie de groupe? 

J.M.- Je me sentais très bien dans ce groupe. Il y avait vraiment un esprit de communauté qui se ressentait, même si je connaissais peu de personnes au départ. On sait tous que tous les autres sont là pour les mêmes raisons. 

Il n’y a pas de hiérarchie, on se parle facilement : on a tous un même désir de partager. On se retrouve tous sur un pied d’égalité, même si dans un autre contexte les titres et les statuts de chacun varient. Dans la même pièce, tu peux être assis à côté du chef d’une grande entreprise tout comme d’un développeur. Mais peu importe leur fonction au quotidien, c’est leur même passion qui les rassemble et leur dévouement à la transmettre à la communauté. » 

Julien en compagnie de Clément et Tanguy, deux autres MVP francophones

Qu’est-ce qui t’a le plus impressionné du MPV Global Summit 2019? 

J.M.- Ce qui était génial, c’était toute l’organisation du MVP Global Summit en soi. Tout était réuni pour qu’on soit à l’aise. C’était la première fois que j’y allais, je ne connaissais pas beaucoup de gens à part un ancien collègue. Quand on est arrivés à Bellevue (Washington), il y avait de grandes affiches avec des mots de bienvenue pour nous un peu partout pour nous accueillir. C’était spécial, parce qu’on était justement dans le coin  tout a commencé pour Microsoft. Là-bas, à Seattle, ça fait partie de l’identité de la ville.  

Ce qui était impressionnant aussi pour moi, c’était de découvrir le campus de Microsoft. C’est une forêt de bâtiments au milieu de la forêt et il y a des milliers de personnes qui travaillent là, pour bâtir les produits avec lesquels je travaille depuis des années. 

Que retiens-tu des 3 jours de conférences? 

J.M.- Les gens qui ont fait les outils avec lesquels j’ai l’habitude de travailler, je les rencontre en vrai! Ça, c’est super! C’était très intéressant de rencontrer les équipes produit et de parler avec chacun de leurs experts. Ils nous font extrêmement confiance pour tout ce qui est feedback et retour utilisateur. On communique avec eux par courriel toute l’année. Ça rajoute un côté humain de pouvoir les rencontrer en personne. Ils sont très accessibles et à l’écoute.  

Quelles sont tes expériences les plus inusitées là-bas? 

J.M.- J’ai participé à un podcast avec toutes les nouvelles et les nouveaux MVP ! C’était génial de partager nos premières expériences. 

Aussi, j’ai testé le silent disco pour la première fois. On portait des casques sans fils  pour choisir la musique qu’on voulait personnellement écouter. Donc, on dansait tous ensemble, mais pas nécessairement sur la même musique Il y avait deux DJ et notre casque d’écoute changeait de couleur selon le DJ qu’on écoutait. Ça créait une petite compétition entre les DJ parce que parfois toute la salle était d’une même couleur. Et ça crée aussi une complicité entre les gens sur la piste de danse, car tu vois immédiatement qui écoute la même chose que toi.  

Et quelle est la suite après ta participation à ce rassemblement? 

J.M.- Après avoir vécu ça, après avoir rencontré ces gens-là, tu sens une reconnaissance, tu sens que ce que tu fais est utile. L’équipe de Microsoft sait comment tourner les choses pour motiver les gens et s’assurer qu’on se dirige vers une même direction. Et ils essaient de nous fournir tout en leur possible pour nous aider à y arriver. 

Aussi, être MVP, ça permet d’avoir accès à cet incroyable réseau. J’ai accès à des réponses très facilement quand j’ai une question et ça me permet d’aller plus loin!

Julien Miquel avec tous les MVP présents au Summit

 

Nous sommes chanceux de compter Julien Miquel dans notre l’équipe XRM Vision. On souhaite à Julien de continuer de partager sa passion longtemps! Et on vous invite à visiter son blogue!