Vous concevez des applications avec la Power Platform? Savez-vous comment optimiser la création et la gestion des connexions dans un flux (flow) avec Power Automate? Notre expert Julien Miquel s’est entretenu avec notre expert Nicolas Bastien, pour nous en apprendre sur les références de connexion. Entrevue.

 

Pour lancer la série de vidéos Trucs et Astuces, Julien Miquel, architecte fonctionnel et MVP, a invité Nicolas Bastien, analyste technique. Pour l’occasion, Nicolas nous éclaire sur une nouvelle fonctionnalité dans la Power Platform : les références de connexion. Comme vous le verrez, ce composant de solution vous permettra de sauver beaucoup de temps en optimisant votre gestion des flux. Voici comment.

 

Entrevue de Julien Miquel avec Nicolas Bastien

JULIEN MIQUEL – D’abord, que sont les références de connexion? Je dois dire que je ne suis pas encore tout à fait familier avec les références. Mais les connexions, ça a à voir avec les flux, dans Power Automate, c’est bien ça? 

NICOLAS BASTIEN – Tu es sur la bonne piste. Je vais te montrer un peu à quoi ça ressemble en ce moment les références de connexion. Présentement, quand on fait l’importation d’une solution d’un environnement à un autre, tous les flux qui ont des actions qui se connectent à d’autres endroits vont avoir ce genre de diagramme :

Modèle courant de connexions dans un flux avec Power Automate

Modèle courant de connexions dans un flux avec Power Automate

 

Donc, toutes les connexions qui passent d’une action à la connexion A ou B vont être coupées lors de l’importation-exportation. Alors, à chaque importation-exportation, il faut passer dans chaque flux pour remettre à jour les connexions pour chaque action. Mais avec les références de connexion, c’est une révolution.

 

J. M. – Oui, ce sont des choses qu’on fait actuellement et qu’on fait à l’infini. On peut avoir des clients qui ont jusqu’à une cinquantaine de flux avec 70 actions et on est obligés de toutes les repasser. C’est ça le contexte?

N. B – Oui, j’ai travaillé sur des projets qui avaient des centaines de flux et, vraiment, ça gruge un temps énorme. Dans la nouvelle version, avec les références de connexion comme une entité, c’est différent. C’est maintenant possible de l’intégrer dans ta solution pour que ce soit transféré avec la solution d’une importation à l’autre. Et les actions, au lieu de pointer directement vers la connexion, vont pointer vers la référence de connexion :

Modèle avec références de connexion

Modèle avec références de connexion

 

Donc, on ajoute un niveau d’abstraction entre les deux. Ceci permet à la référence de connexion d’exister tout le temps. Ainsi, les liens entre tous les flux et la référence vont rester, mais la référence va devoir être mise à jour pour avoir la nouvelle connexion. L’avantage, c’est que les références de connexion peuvent avoir plus qu’un seul flux, plus qu’une seule action qui s’y connecte. Ainsi, plutôt que de devoir mettre à jour chaque action dans chaque flux, on peut simplement mettre à jour la référence de connexion. Puis, tous les flux reliés à cette référence vont être mis à jour en même temps.

 

J. M. – Donc, ça permet un gain de temps important à chaque déploiement si je comprends bien. As-tu un exemple à nous montrer dans la Power Platform?

N. B. – Oui, ça permet un gain de temps assez important. Prenons par exemple l’outil Power Automate de la Power Platform. Dans les options de connexion, en allant dans « data », on peut voir toutes les connexions. Par exemple, on peut voir les références de connexion qui existent dans mon environnement, soit dans TANDEM en ce moment.

Donc, chacune de ces connexions est connectée à un ou à plus d’un flux. Et quand on fera l’importation, c’est simplement ici qu’on aura besoin de changer. Donc, si j’en ouvre une en particulier, on peut voir dans les détails qu’on peut changer la connexion, puis modifier l’endroit où ça pointe. On peut aussi facilement voir chaque flux qui utilise cette référence de connexion. Donc, on n’aura pas à changer aucun de ces flux quand on changera la référence.

 

Visionnez la vidéo de cette entrevue :

 

 

J. M. – Donc, ce que tu nous dis, c’est que même pour un administrateur, par rapport à la gouvernance, si quelque chose casse ou s’il veut aller voir où la connexion est utilisée, il peut très bien aller voir dans les références de connexion. On voit que pour la solution TANDEM, que développe XRM Vision, on a énormément de flux, parce que tout est quasiment automatisé, mais c’est super intéressant, parce que ça va nous permettre d’aller directement à l’essentiel, de réparer et d’étendre la réparation d’une connexion à plusieurs flux en même temps, ce qui va être super pratique. Aujourd’hui, on a une limite du nombre de références de connexion.

N. B. – C’est exactement ce que j’allais dire. On a l’impression que c’est excessif, mais comme c’est encore une fonctionnalité en aperçu, on a une limite de 16 connexions par référence de connexion, et comme tu dis, on a plus d’une centaine de flux sur TANDEM. Par conséquent, il a fallu créer plusieurs références de connexion pour pallier ce problème, mais éventuellement, quand ça va être disponible au grand public, il n’y aura plus de limites sur le nombre de connexions. Donc, ce sera une seule référence de connexion pour toutes ces connexions, au fond.

 

 

J. M. – Alors, là, tu disais que ça se passe dans le déploiement. Est-ce que ça veut dire que c’est un objet livré dans les solutions?

N. B. – C’est exactement ça. C’est comme une entité. Tu peux créer la référence de connexion et ensuite l’inclure dans la solution. Par la suite, elle pourra être simplement transportée avec les importations-exportations.

 

« C’est un investissement de temps maintenant pour un énorme avantage plus tard. » 

 

J. M. – Maintenant, ça me fait penser à une petite expérience personnelle. Quand j’ai eu à déployer le Centre d’Excellence pour faire une présentation, avant que les références de connexion existent, il y avait d’avantage d’étapes. J’ai dû estimer le temps de déploiement de la solution qui comportait une dizaine de flux à environ quatre heures, le temps de faire toutes les connexions, etc. Après une mise à jour et une utilisation des références de connexion, j’ai passé entre une demi-heure et une heure pour tout refaire sur un nouvel environnement. 

Donc, le gain de temps est assez important. Je pense que tu peux aussi le valider de ton côté, notamment parce que tu me disais qu’il fallait peut-être prendre un flux déjà existant, c’est ça? Les flux déjà existants, il faut les repasser un par un, pour les activer? Ça ne se crée pas forcément automatiquement, c’est ça?

 

N. B. – C’est exactement ça. En ce moment, tous les flux qui existent ne vont pas se mettre à jour tout seuls. Il va falloir y aller flux par flux, ce qui est la première partie. Mais c’est un investissement de temps maintenant, pour un énorme avantage plus tard.

D’abord, il va falloir y aller flux par flux, les éteindre, les éditer, et ensuite, le nouveau pop-up va arriver. Puis, avec le nouveau pop-up, c’est là qu’il y a l’option de créer une nouvelle référence de connexion facilement. Vous pouvez tout le temps les créer à partir de la page elle-même. Mais si vous voulez aller plus vite, dans cette situation-ci, vous pouvez juste passer à travers. Une fois que tout va être mis à jour dans votre solution, c’est terminé. Puis, dans le futur, vous aurez simplement à mettre à jour un seul endroit.

 

J. M. – Super! Enfin, que nous dirais-tu pour conclure et résumer le tout?

N. B. – Le plus important, c’est le temps que vous allez sauver en transférant des connexions normales aux références de connexion. C’est quelque chose qui ne peut pas être souligné assez, je pense. Surtout pour les transferts de solution, pour les mises à jour, c’est un outil qui va devenir indispensable assez rapidement.

 

J. M. – Merci Nicolas!


Cet article a été rendu possible grâce à l’initiative de nos experts Nicolas Bastien et Julien Miquel 

 

Envie de vous perfectionner?

Suivez-nous sur notre chaîne YouTube!

Vous aimeriez en savoir plus?

Notre équipe peut vous accompagner avec des conseils personnalisés, des formations ou de nouvelles solutions adaptées à vos besoins. Optimisez l’utilisation de vos technologies et vos processus quotidiens : contactez l’un de nos experts.