Les changements effectués par Microsoft en octobre concernent aussi l’utilisation des APIs (Application Processing Interfaces). En effet, les plans des interfaces de programmation applicative, sortes de boîtes à outils pour les développeurs, ont été modifiés. 

Suite à notre article sur les modifications aux licences ainsi qu’à celui sur Power Apps et Flowvoici les nouveautés sur l’utilisation des APIs : 

Augmentation de la limite de demandes d’APIs 

Les utilisateurs peuvent maintenant effectuer un nombre total plus élevé d’appels d’APIs. Ces changements concernent les applications Dynamics 365, ainsi que les Power Apps et Microsoft Flow.  

Dépassements de la capacité d’utilisation 

Les limites de service sont définies par rapport aux modes d’utilisation normaux par intervalles de 5 minutes et toutes les 24 heures. Microsoft affirme que la plupart des utilisateurs ne les atteindront pas. 

Opérations groupées intensives 

Toutefois, pour les opérations groupées intensives définies sur un utilisateur dédié, une capacité supplémentaire pourra être nécessaire si la capacité d’utilisation de la licence est systématiquement dépassée. Un nouveau SKU sera disponible pour augmenter la capacité de demandes d’APIs par incréments de 10 000 appels quotidiens. 

Prolongation des contrats de licences pour les clients existants 

Vous étiez déjà client de Dynamics 365 avant le 1er octobre 2019? Votre contrat sera prolongé pour une période de 12 mois dès maintenant. Ou sinon, il peut être prolongé après l’expiration de la période d’abonnement actuelle de Dynamics 365, tout dépend de la durée la plus longue. Pendant cette période, les nouvelles limites de service susmentionnées ne s’appliqueront pas. 

De nouveaux add-on en cas de dépassement 

Vous avez dépassé votre utilisation? Pas de problème. Dans Power Apps et Microsoft Flow, de nouveaux add-ons augmentent votre limite de demandes APIs quotidiennes, en cas de débordements. 

Une demande d’API, ça inclut quoi? 

Les demandes dans Microsoft Power Platform sont différentes sortes d’actions qu’un utilisateur fait à travers une variété de produits. À un niveau plus élevé, voici ci-dessous ce qui constitue un appel API :

Connecteurs toutes les demandes APIs aux connecteurs de Power Apps ou Microsoft Flow 

Microsoft Flow – toutes les étapes d’actions sur Microsoft Flow 

Common Data Service* – toutes les opérations CRUD, de même que les opérations spéciales comme “share” ou “assign”. Celles-ci peuvent être de n’importe quel client ou application et utiliser n’importe quel terminal SOAP ou REST. Ceux-ci incluent (mais n’y sont pas limités):

      • les plug-ins
      • les workflows asynchrones
      • les contrôles personnalisés effectuant les opérations mentionnées ci-dessus. 
* Notez que pour le Common Data Service, il y aura un petit ensemble d’opérations internes au système qui seront exclues. C’est notamment le cas pour les opérations login et logout, de même qu’avec les opérations de métadonnées du système, tel que getClientMetadata. 

 

Bref, voici ce qui conclut notre article sur les nouveautés sur les demandes d’APIs. Vous découvrirez dans notre prochain article les nouvelles conditions concernant la nouvelle interface unifiée. 

Avez-vous des questions pour réaliser votre transition? Contactez notre équipe, qui pourra vous offrir des conseils personnalisés.